LE CHANT DES PAVILLONS

une création 2012 / 2013 de la Fausse Compagnie

Un trio à corde de rue (et tout terrain) colporte une musique sensible à travers des instruments à pavillons. Le stroh-violin, le stroh-cello et la stroh-basse sont des instruments ré-inventés, à l’occasion de cette création, à partir du brevet de Stroh datant du début du XX ème siècle. Ils fonctionnent par amplification de la vibration du chevalet, via un résonateur, le son étant dirigé et amplifié ensuite grâce à un pavillon. Ce type d’instrument a été mis au point afin de rendre le son des instruments à corde «directif», moyen de favoriser les premiers enregistrements sonores de l’époque.


Strohband :
– Claire-Noël Le Saulnier : Stroh-bass / chant
– Thomas Le Saulnier : Stroh-cello
– Samuel Tailliez : Stroh-violin
– Jerôme Bouvet : mise en rue
– Thomas Le Saulnier : écriture musicale
– Laurent Cadilhac : construction des instruments
– Alain Pignoux : lutherie
– Cécile Pelletier : costumes
– Claudia Nottale : mouvement sensoriel

Collaborations :
– Musée de la musique de l’Université de Musashino (Japon)
– Cité de la musique – Musée de la musique (Paris)
– Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs du Mans
– Laboratoire d’Acoustique de l’Université du Maine, UMR CNRS 6613
– Olavi Linden (Linden Instruments)

Fermer le menu